Francis Laux, au service du patrimoine

Révéler la richesse du patrimoine ardennais est une démarche qui me tient à cœur. Ce département possède le plus grand sanglier du monde, œuvre de mon ami Eric Sleziak. Rimbaud, le poète interplanétaire est né à Charleville où un musée lui est dédié. L’homme aux semelles de vent fut immortalisé par un autre de mes amis Hervé Tonglet. Ce pays regorge d’artistes de talent qu’ils soient peintres, sculpteurs ou écrivains.


Et justement, je me suis investi pour sortir de l’oubli des littérateurs. J’estime avoir réussi pour Jean-Marie Carré et partiellement avec Georges Maldague et je souhaite que, également soient remis sur leur piédestal :

- Jules Mary, natif de Launois-sur-Vence, feuilletoniste jugé par ses contemporains l’égal de Jules Verne sans oublier le maître Alexandre Dumas père ;

- Jules Mazé ou plus précisément Jules Martinie né à Carignan. Cet historien avait parmi ses admirateurs M. Alain Decaux qui me confia avoir lu ses livres.

Depuis des années, je me consacre à réhabiliter la plus grande des légendes européennes par son impact populaire : celle des Quatre fils Aymon. J’ai collecté tout ce qui les concernait : livres, objets, lithographies, cartes postales et même une statue créée dans la cristallerie de Daüm. Je me suis rendu aux quatre coins de l’Europe pour retrouver leur trace. Cela était très ludique mais aussi nécessaire pour la rédaction de l’ouvrage que je leur consacre démarré depuis huit années. J’ai pu me rendre compte à quel point nos amis belges s’impliquent d’avantage pour célébrer les paladins.

Ma quête m’a permis de remettre à l’honneur un maire estimé à Sedan et grand artiste : M Jean Brincourt.
Avec la municipalité de Bogny-sur-Meuse, nous militons pour la réalisation d’un timbre philatélique consacré au monument, créé par M Ponsin.


timbre

Quel plaisir à présenter cette légende aux enfants et entendre l'un d'eux au gré d'une rencontre me citer le cheval et ses cavaliers, sa manière de me montrer qu'il a bien retenu.